1812 : LA CAMPAGNE DE RUSSIE

La campagne de 1812 est à la fois une des plus glorieuses campagnes napoléoniennes et une des plus tragiques. Commencée en juin 1812, par le franchissement du Niemen, et forte de plus de quatre cent mille hommes, français, polonais, italiens, troupes de la Confédération du Rhin, prussiens, lithuaniens, cette campagne de Russie vole de victoire en victoire jusqu’à la sanglante bataille de la Moskowa en septembre, puis l’entrée dans Moscou. Des chefs prestigieux conduits par l’Empereur s’illustrent une nouvelle fois :
Ney, Davout, Gouvion Saint Cyr, Oudinot…

Mais la prise de Moscou est un piège, et le maréchal Koutousov qui a pris la tête de l’armée russe, peu avant la Moskowa, est un fin stratège qui, reculant sans cesse vers l’est, va laisser cette armée s’enfoncer seule dans l’hiver. Et l’hiver russe, le grand hiver russe, aura raison de cette formidable armée.
Epuisés, affamés par le brûlement des récoltes et l’incessante guerre des partisans, les soldats vont tomber victimes du froid et de la neige autant que de la guerre. Les combats de Krasnoïe et Malojaroslawetz, entre autres, diminueront encore plus cette armée en retraite. La belle manoeuvre du franchissement de la Bérézina sauvera ce qu’il reste, soit pas plus de soixante dix mille hommes, qui en décembre, retraversent le Niemen …

Cet ensemble devait être à la hauteur de l’enjeu, et c’est pourquoi nous publions principalementdeux ouvrages :
Le tome I est la reconstitution de la campagne elle même, où alternent les récits, et les réflexions, analyses et commentaires d’historiens russes, français, allemands : Tarlé, Buturlin, Fabry, Madelin, Van Vlijmen, Clausewitz.
Le tome II est un choix très important d’extraits de mémoires et de lettres, classés selon l’ordre chronologique de cette campagne, rédigés par des témoins également russes ou français, généraux, officiers ou hommes de troupe, écrivant après les évènements, ou pendant ces mêmes évènements, certains de ces courriers étant parfois interceptés par les troupes ennemies.
Pour décrire cette formidable campagne, nous avons, en tant qu’éditeurs, fait le choix de laisser parler historiens, stratèges, auteurs, témoins français et russes, c’est à dire choisis des deux côtés , afin de donner une vision plurielle, globale, objective, et pour ainsi dire panoramique de cette guerre de six mois, qui s’est déroulée dans les immenses et interminables plaines de Russie. Pour l’illustration, nous avons privilégié les peintures russes et celles d’Albrecht Adam parce qu’elles sont totalement inconnues, tout en conservant une part de l’iconographie française. A ces illustrations rares seront bien sûr ajoutées les cartes de Serge Baudouard.
Ces deux ouvrages, de 400 pages chacun environ, sont très luxueusement présentés, semblablement à tous nos ouvrages sur les campagnes napoléoniennes : grand format 24 x 32, reliure cuir ou soie d’Orient, gaufrage sur le plat, coffret de fort grammage en couleurs, tranche fil, dos rond, signet, gardes vergé, numérotation, et tirage strictement limité à 430 exemplaires.
Un troisième ouvrage, à la présentation rigoureusement identique (cuir ou soie d’Orient, gaufrage, grand format, coffret, tranche fil, signet, numérotation, gardes vergé) et d’une centaine de pages, contient la description minutieuse de ces gigantesques armées, leur organisation et leurs effectifs détaillés, accompagnée de planches d’uniformes, elles aussi, notamment pour l’armée russe, extrêmement rares ; cet ouvrage sera offert, en cadeau et à 300 exemplaires uniquement, à ceux qui acquièrent les deux volumes
Tome I, La campagne de 1812, récit, batailles, en soie d'Orient, 300 pages :
320€
Tome II, Les témoignages de 1812, en soie d'Orient, 300 pages
320€
L'ensemble de ces 2 livres augmenté d'un Tome III sur la composition des armées en présence, très illustré aussi :
580€
Les Tomes I et III seulement :
390€

 
Editions Quatuor
26310 MISCON - FRANCE
Tél. 04 75 21 57 20